Support philosophique, politico-diplomatique et économique du 12 Novembre 2009 à Zoug

Support philosophique, politico-diplomatique et économique du 12 Novembre 2009 à Zoug.

:

:
MINI EXPOSEE ET RAPPORT EN CE QUI ME CONCERNE ET NOUS CONCERNE EGALEMENT :

:
Monsieur Camara Moussa
Zihlmatweg 15
CH-6005 LUCERNE
0041 (0) 78 861 04 71
0041 (0) 41 534 35 23
moussacamara05@hotmail.com
camaramoussa05@yahoo.fr

Ou bien :

Bellevueweg 20
CH-6005 ZOUG

:

:

CONSEIL FEDERAL SUISSE : Son Excellence Madame MICHELINE CALMY-REY.

:

1- L’entreprise ‘’Terra klima SA’’, Monsieur Günter Weber via Monsieur Albert Weber.
2- L’Ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire en Suisse, Son Excellence Mamadou Diarrassouba Emmenuel.
3- L’Ambassadeur de l’Allemagne en Suisse
4- L’Ambassadeur de la Confédération Suisse en Côte d’Ivoire
5- L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique (USA) en Suisse
6- L’Ambassadeur de la France en Suisse
7- L’Ambassadeur de la République du Burkina Faso en Suisse
8- Aux Maires de Lucerne et de Zoug.
9- Mon ami qui est notre attaché de presse via e-mail.
10- Presse gouvernementale de la République de la Côte d’Ivoire via e-mail

:

1- Ici, notre espace basique est le temps associé à l’espace : ESPACE + TEMPS= RESULTAT :
2- La réalité réelle est le chiffre 1 en ce qui nous concerne et l’objectif à atteindre est 0 d’où : l’association 1+1+1=0 et 1+1=1. A savoir, le noyau du cercle interne à notre triangularisation (Cm = Mc = A (T) B=C).

:

1- Une copie conforme de mon attestation d’identité ivoirienne.
2- Une copie Conforme du Plan du Géomètre Expert et son Rapport, Monsieur Pan Gaston.
3- Une copie conforme de la Carte d’identité de l’Entreprise Suisse ‘’Terra klma SA’’ et de la Commande.
4- Un CD-ROM qui contient en partie les données conformes qui se trouvent à la Banque Cantonale de ZOUG.
5- Quelques Copies de nos différentes Cartes en ce qui concerne nos stratégies d’attaque politique, humanitaires et économique.
6- Quelques copies à titre d’information de quelques emails d’invitation et d’invitations personnelles du marché mondial du carbone. J’aimerais dans ce cas d’espèce qu’on considère les titres et les sous titre. Car mon imprimante n’a pas bien copié certaines parties.
7- UNE COPIE DE MA DERNIERE LETTRE ADRESSEE A SON EXCELLENCE MADAME MICHELINE CALMY-REY QUI EST LA CONSEILLERE FEDERALE AUX COMMANDES AUX AFFAIRES ETRANGERES DE LA CONFEDERATION HELVETIQUE.
8- Une copie du contrat de transfert d’argent entre l’entreprise ‘’Terra klima SA en Suisse’’ et Monsieur Konan Innocent Patrice en Côte d’Ivoire.
9- Adresse de Acontra AG qui manage Terra klima SA !!!
10- Une copie de la lettre de la Mairie de Zoug qui stipule que mes documents administratifs sont vrais.
11- Quelques photos.

:

I- INTRODUCTION :

II- LA CÔTE D’IVOIRE :

a- La colonisation :

b- Les indépendances jusqu’à la rupture du rideau de fer (La fin légale du concours entre le Bloc Capitaliste et Communiste) :

c- De 1990 à aujourd’hui :

1- L’ère du Premier ministre le Docteur Alassane Ouattara sous la Présidence du premier Président de la Côte d’Ivoire qui est, Son Excellence Félix Houphouët Boigny :

2- L’ère du Président Henri Konan Bédié :

3- L’ère du Général Robert Gueï :

4- L’actuel Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Koudou Gbagbo Laurent :

5- L’objectif zéro du Docteur Alassane Dramane Ouattara et le Rassemblement des Républicains :

d- Moi et le Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Koudou Gbagbo Laurent et son Parti Politique qui est le Front Populaire Ivoirien (FPI) :

e- Moi et le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), qui est l’une des Branches du grand parti Africain qui est le Rassemblement Démocratique Africaine :

f- Moi et le Rassemblement des Républicains :

g- La jeunesse de la Côte d’Ivoire et la plus part des grandes nations Africaines et Subsahariennes, Sahariennes et Sud Sahariennes :

h- Moi et Divo qui est mon village en Côte d’Ivoire et ma Ville natale :

i- Mes différentes relations avec les armées et polices ivoiriennes :

III- LA CONFEDERATION HELVETIQUE :

a- Moi et la Suisse :

1- Moi et Lucerne :

2- Moi, l’entreprise Suisse Acontra et l’équipe de Foot Ball de la ville de Lucerne (FCL) :

a- Moi et les Stars du Foot Ball en Côte o d’Ivoire :
b- Moi et l’Entreprise Suisse Acontra AG :
c- Moi et l’équipe de Foot Ball de Lucerne (FCL)

3- Moi et Zoug :

b- Moi et l’Office de l’Immigration en Suisse (Amt für Migration) :

1- Ma demande d’Asile

2- Ma demande de Révision :
4- Ma Situation Actuelle :

C- Moi et certains Collaborateurs ici et ailleurs :

1- Monsieur Ali Bakayoko Hilaire :

2- Moi et Monsieur Sako Alama :

3- Moi et Monsieur Konan Innocent Patrice :

4- Moi et l’Entreprise Suisse ‘’Terra Klima SA’’ :

5- Le Certificat Foncier :

IV- Moi et l’Allemagne :

a- Messieurs Albert Weber et Günter Weber :

b- Le Business:

V- LE BUSINESS MONDIAL:

a- En Suisse:

b- En Afrique

c- Ailleurs:

d- Le marché Mondial du Carbonne :

VI- CONCLUSION:

Fait à Zoug le Lundi, 09 Novembre 2009.

Monsieur Camara Moussa.

I- INTRODUCTION :

Je suis très heureux aujourd’hui de pouvoir rédiger cet exposée servira en parti de support à notre business. En effet, je n’ai plus assez de pression sur moi comme avant. Car presque tout le monde comprend la vérité sur mon cas maintenant à travers le fait que le temps permet de faire ressortir toutes les vérités. A savoir qu’il est mieux qu’on me connaisse et comme cela, l’on sait réellement à qui on a affaire.
Cependant, avant de continuer, j’aimerais que tout le monde sache que je suis reconnaissant dans la vie. Donc, je remercie encore et une fois, tous ceux qui de prêt ou de loin m’ont aidé et continue de le faire ; ainsi que tout ceux qui me font confiance, je leur prie toujours de continuer car, je ne leur décevrai pas. Car, ce n’est pas facile à cause de la politisation de ma situation ici en Suisse et en Côte d’Ivoire.
C’est pourquoi, je propose en ce qui nous concerne, de prendre la base véridique, car nous sommes tous à la fois faible et fort. Mais en joignant le juste milieu ensemble entre ces deux entités, nous nous en sortirons toujours. Par ce que tout peut s’améliorer et évoluer positivement.

Ce mini rapport est en outre et également fait à titre d’éclaircissement, de support politique, humanitaire et économique à notre programme en ce qui nous concerne et, notre alternative par rapport à la crise financière qui, nous frappe nous tous et actuellement.

Au fait, la solution à cette crise est très simple à travers des investissements réels dans du solide, légal et avec des contrats bien fait selon nos différentes lois qui nous régissent : LE CERTIFICAT FONCIER DE MOLONOU EST LA CLE ET LA PAIX. CAR, C’EST NOTRE ENTREE LEGALE EN CE QUI NOUS CONCERNE SUR LE CONTINENT AFRICAIN EN FORGEANT UN PIED SOLIDE QUI EST LA BASE SOLIDE POUR NOUS TOUS ET POUR TOUJOURS. PARCE QUE, NOUS NE TRAVAILLORONS QU’AVEC NOS THEORIES (DECISIONS RELLES ET PARTAGES EQUITABLES).

De l’autre côté, il n’est pas à omettre que le continent Africains est au fait et réellement le berceau de tout ce qui concerne l’humanité à travers le temps et l’espace, la relativité du temps par rapport à l’espace et vis versa. A savoir que tout y est et, les Républiques Ivoirienne et Guinéenne sont les nouveaux Eldorados qui nous concernent et dont nous irons prendre notre part légalement.

J’aimerais par ailleurs qu’on sache que mon objectif ici et dans ce cas d’espèce est la République de Côte d’Ivoire d’abord et après la République de la Guinée sur le plan du développement total et sur tous les plans. Ce n’est au fait qu’un début ailleurs et en ce qui nous concerne ici en Suisse et en Europe, le redéveloppement total sur tous les plans également. Et dans ces conditions, nous auront besoin d’une place aux différents ports d’Abidjan ou San-Pédro en République de Côte d’Ivoire et après, de Conakry en République de Guinée.

Mesdames et Messieurs, l’heure de la Source à sonnée et la source veillera sur le reste. Car, nous faisons tous parti de la source.

Nous avons aussi et face à nous tous une situation actuelle et réelle alors, que faisons-nous ?

Je propose la paix et l’entente mutuelle pour la même cause. Car, pourquoi nous sommes ici sur cette planète ?
Pensons-nous tous au peuple, à l’Humanité toute entière. Car, l’être humain se trouve au sommet de la prédation suprême alors, il se doit de veiller sur ces prédatés, les choses et tout ce qui nous concerne, nos réalisations et transformations, nos réalités réelles et autres.

Je souhaite en fin à toutes et à tous une bonne lecture et l’on pourra me poser toutes les questions possibles lors de notre conférence de presse qui sera pour bientôt à Lucerne ou bien à Zoug.

VII- LA CÔTE D’IVOIRE :

La République de la Côte d’Ivoire tout comme celle de la Guinée sont situées en Afrique de l’Ouest et en bordure du grand golf de guinée de l’Océan Atlantique.

La République de la Côte d’Ivoire est entourée de cinq autres Républiques voisines qui sont les suivantes : Le Ghana à l’Est, le Burkina Faso et la Mali au Nord et en fin, la Guinée et le Libéria à l’ouest.
Elle est pourvue d’au moins soixante ethnies qui se regroupent en au moins quatre grands groupes qui sont les suivants :
1- L’ensemble mandé du nord, du Sud et, du groupe voltaïque qui est un sous ensemble du grand groupe international Africain qui sont les mandés.
2- L’ensemble Akan dont les ranifications se retrouvent dans les Républiques Ghanéenne, Togolaise et même Béninoises.
3- L’ensemble Krou qui a aussi des ranifications dans les Républiques du Libéria actuelle et de la Guinée.
4- Enfin l’ensemble nouveau qui est composé des immigrés et leurs différentes descendances à travers le temps. Ce groupe est international et ce qui donne et fait de la République de la Côte d’Ivoire par la complémentarité des autres dits plus haut, son originalité et en même temps d’elle, le petit et le grand. Car, elle est la miniature humaine et culturelle de la planète terre, parce qu’elle regroupe en quelque sorte toutes les ethnies et groupes humaines sur cette terre-ci.

j- La colonisation :

La république de la Côte d’Ivoire et comme presque tout pays Africain a connu la Colonisation. En effet, la Côte d’Ivoire faisait parti jadis de l’Afrique Occidentale Française (AOF) dont la Capital était DAKAR, la Capitale de la République Sénégalaise actuelle.

Les frontières actuelles qui ont séparées certains peuples de mêmes origines selon leurs différents liens basiques ont été tracées par, les colons français de l’époque. Car ici, je parle d’époque à cause de cette relativité du temps par rapport aux mentalités, l’évolution de l’être humain dans ces entreprises en en fonction de nos réalités actuelles!

Je n’aimerais pas cependant m’attarder sur cette partie et cela ne signifie pas et s’il vous plait que je m’en fous du tout du problème.
Il ya encore des séquelles dont l’on voit chaque jour les preuves.

Je n’étais pas en effet encore née à l’époque et lorsque ma mère m’a mis au monde, la Côte d’Ivoire était déjà indépendante et j’ai vu moi-même et discuter avec les différentes personnes qui ont vécus à font cette époque.
Ma mère, Feu mon père et la plus part des membres de ma famille sont des exemples parfaits de la chose.

Je m’aimerais par ailleurs et en outre faire la différence entre le pardon et l’oublie. En effet, la colonisation n’a pas été bénéfique sur tous les plans. Cela ne signifie pas du tout qu’elle n’a pas laissé de côtés positifs sur les pays en question. Par ce que c’étaient les réalités du monde en ces temps-la. Car, l’humanité avait oublié qu’elle n’était qu’une et une seule et que, le sang était le sang (seule la couleur du sang compte, car elle est rouge pour nous tous). Mais avec l’évolution, nous apprenons de nos erreurs car, nos erreurs sont nos maîtres. Ce qui signifie qu’il y a une prise de conscience qui est maintenant là dont, nous voyons chaque jour les preuves à travers nos différentes réalités.

Pourquoi nous sommes ici sur cette terre et sur cette planète?

Donc, on pardonne et il faut pouvoir pardonner sur notre base mais, il faudrait que les générations futures sachent la vérité réelle sur nos différents passées pour ne pas commettre les mêmes erreurs stratégiques que nos prédécesseurs !!!

Pour revenir encore un peu en arrière sur cette partie, la colonisation était une très grave erreur de stratégie dans la forme et la manière qui, pèse encore très lourd sur nos réalités mondiales actuelles, l’humanité en gros n’était pas encore prête sur tous les plans pour apporter ce que nous appelons la civilisation. Parce que nous sommes dans un système et tout système pour bien fonctionner se doit d’être équilibré. Ce qui est équivaut au fait qu’il ne devrait normalement pas avoir de maillons défaillant dans notre système.

Il faudrait également savoir que je n’accuse personne dans ce cas-ci. Car ce qui est fait est fait et peut être que cela se devait d’être fait.
On ne le saura peut être jamais mais, je sais quand même que nous vivons une réalité réelle et actuelle sur cette planète et qui ne va pas. Par ce que toutes les entités et systèmes se cherchent actuellement un chemin unique qu’elles n’arrivent pas à trouver à cause du chaos engendré par notre égoïsme planétaire dans notre entreprise d’ensemble. Mais la solution est très simple, à savoir, les investissements sur le continents Africains avec nos théories du juste milieu. Car c’est notre alternative à la crise mondiale qui nous frappe. C’est-à-dire les nouvelles donnes du Capitalisme mondial et international (Humanitaires et Economiques).
A cet égard, je propose la paix entre les peuples en formant une alliance la main dans la main avec paix, amours, respects mutuels et ; calculs logiques et résultats positifs. A savoir que je propose en outre le fait que nous sommes allé très loin dans et sur ce continent, sur tous les plans et qu’il est mieux pour nous tous de travailler ensemble, sinon, le continent n’est pas et ne sera jamais capable de rembourser les dettes internationales.

Pour ce fait, il est mieux pour nous tous de transformer les aides en investissements légales dans du solide en joignant le juste milieu entre le virtuel et le réel, entre l’artificiel et le naturel. Ce qui résoudra donc le problème entre le pardon et l’oublie par la satisfaction des parties en présence et, par le gain équitable dans nos entreprises communes !!!

J’explique ce fait par l’exemple suivant :
L’Afrique est grande et comme situé plus haut dans cet exposée, elle a toutes les ressources et atouts pour accueillir tout le monde et de plus, elle est prête depuis très longtemps à le faire.

De notre côté, la Suisse, l’Allemagne et tout le G20 ont la technologie et l’expérience nécessaires. Donc, nous pouvons travailler ensemble dans l’attente mutuelle pour la même cause sur le plan humanitaire et économique, dans la paix pour évoluer ensemble en joignant le juste milieu ensemble par le tissage ; des alliances entre les différents peuples de cette planète. Ce qui résout en parti l’aspect du pourquoi nous sommes ici sur cette terre en tenant compte bien sûre de la combinaison entre le temps et l’espace. En effet, à travers le temps, les être sont les acteurs de la transformation de l’espace. Mais, il faut dans ce cas associer être et nature qui vont d’une manière ou d’une autre ensemble. Car, l’artificiel fait parti des transformations êtriques (les êtres en ce qui me concerne) !!!

De l’autre côté, dans notre espace basique qui est pourvu du temps et de l’espace (temps (1) + espace (1) = 1 ?) dont, les éléments sont les êtres (dans ce cas d’espèce, la relation se justifie suivant : espace (1) (T= les êtres=évolutions et transformations) temps (1) = réalités actuelle (1) ; 1+1=1 (réalités actuelles)!!!), pour que l’élément puisse réellement jouer son rôle, il lui faut le mouvement qui est également engendrer à son tour d’une manière ou d’une autre par une source quelconque. A savoir qu’il faut le mouvement qui est la base de toute transformation et vie qui se doit d’être engendré par de l’énergie en gros. Car, tout a un début et une fin mais, en joignant le juste milieu entre le début et la fin, on obtient également le juste milieu entre le rien et le tout qui est la vie !!! Car, la vie à un sens et de la même manière que, l’humanité à un chemin à suivre dans son évolution qui est ce que j’appelle au fait l’objectif zéro. A savoir le but à atteindre pour l’humanité. D’où le fait du 1+1+1=0 qui se justifie par le fait suivant : espace (1=espace actuel) (T=Les êtres, l’éthique, les coups de pouces, les moyens) temps (1= le moment dans lequel nous sommes) (T= Les êtres, l’éthique, les coups de pouces, les moyens) Résultat actuel de l’ancienne base (ou bien passé, réalités) = 0 (objectif qui est fixé dans le futur proche ou lointain).
Mais le juste milieu entre l’objectif et la projection futuriste est la satisfaction à cours terme. A savoir que cela est vrai dans nos vies êtriques (êtres), humanitaires et économiques. Il suffit donc de bien lire nos cartes que j’ai mises en ligne pour nous et en ce qui nous concerne.

k- Les indépendances jusqu’à la rupture du rideau de fer (La fin légale du concours entre le Bloc Capitaliste et Communiste) :

La République de la Côte d’Ivoire et tout comme la plus part des pays Africains ont acquis leur Independence en mille neuf cent soixante comme juste milieu pour nous ici.

En nous référent donc et ensuite sur ce qui est écrit plus haut, les nouveaux dirigeants Africains se sont retrouvés devant un dilemme. A savoir qu’il fallait par exemple avoir une langue nationale qui pourrait, réunir toutes les différentes couches de ces nouveaux pays fabriqués de toutes pièces !!!

De plus, il fallait encore résoudre les problèmes des partis politiques qui étaient en partis et jusqu’aujourd’hui basés sur les différentes ethnies.

Le problème de la jeunesse des nations qui est en partie identitaire n’est pas jusqu’aujourd’hui résolu et toutes les jeunes nations Africaines ont, oublié la définition d’une République.
Car, dans une République, partout où l’on se trouve, l’on est chez soit (il faut encore faire beaucoup d’efforts dans ce sens, l’entente mutuelle pour la même cause).

Je rappelle pour ce fait que cela est vrai pour toutes les nations et que ce soit dans l’histoire lointaine ou passée. En effet, toutes les grandes nations et grandes démocraties que l’on connaisse aujourd’hui ont du traverser une crise identitaire avant de se fondre pour la plus part d’entre elle en une identité unique et interne ; cela ne doit pas quand même empêcher l’ouverture des nations vers l’extérieur qui leur est absolument et obligatoirement vitale.

Je sais néanmoins que cela n’est pas facile et a besoin parfois de beaucoup de temps, d’apprentissages, d’attentions et de patiences. Mais avec le mouvement, d’autres l’on réussit et nous avons nos théories réalistiques qui font que nous avons et aurons toujours un pas d’avance sur les autres.

Maintenant pour revenir à la république de la Côte d’Ivoire, elle a eut son indépendance sous le Général Charles DE GAULD de la France actuelle, sous la coupole de l’indépendance dans la coopération totale entre les deux grandes nations. Ce qui signifie que la Côte d’Ivoire était dans le clan capitaliste dans ce concours entre les USA et l’ex URSS qui incarnaient les grands leadeurs des deux blocs qui s’affrontaient parfois en Afrique par nations interposées. A savoir qu’il était parfois très difficile pour les pays des blocs occidentales de maitriser les dictatures Africaines et des pays du tiers monde.
Ils ont même cautionné des dictatures pour pouvoir faire barrière aux leaders des autres Blocs qui étaient au pouvoir ou bien qui faisait parti de l’opposition comme par exemple, l’UNITA de Feu JONAS SAVIMBI de l’Angola contre l’actuel Président, Son Excellence EDOURDO DO SANTOS.

Je reviens là pour dire qu’il y a eu beaucoup d’erreurs de stratégies de tous les côtés et de part et d’autre des deux blocs respectivement capitaliste et communiste en Afrique et ; également des pays dits non alignés. Ce qui résous en parti le fait de la non spécificité du cas Ivoirien. Car, les problèmes des pays Africains sont parfois très similaires et ce qui facilite en même temps leur résolution. Parce que les problèmes sont connus et donc, il est facile de faire face avec du bon sens et de la volonté réelle accompagnées de bons et grands moyens réels et réalistiques.

De l’autre côté, les dirigeants Africains de l’époque n’ont pas pu pour la plus part asseoir une identité démocratique unique dans la compréhension mutuelle entre les peuples à cause de la jeunesse des nations. En effet, le temps permet de faire ressortir toutes les vérités.

Car, nous savons maintenant qu’il n’était pas facile pour ces personnes de cette époque des deux côtés, de faire face aux problèmes à cause de rivalités et des problèmes de personnes. A savoir entre, le pouvoir en place et ceux qui voulaient le changement.
Je site pour ce fait l’exemple parfait et vivant en la chose qui est le Président actuel aux commandes en République de Côte d’Ivoire qui est Son Excellence KOUDOU GBAGBO LAURENT.

Il était au fait la tête de l’opposition contre le père de la nation Ivoirienne qui est Feu Son Excellence Félix HOUPUOËT BOIGNY. Mais cela était bien sûre une autre époque car, les êtres passent mais, les états et les systèmes demeurent (nos réalisations parfois).

J’aimerais aussi signifier et par ailleurs que sans les alliances entre les différents peuples de cette planète, les relations entre les pays ne resteront qu’intéressées comme aujourd’hui nous le voyons partout dans nos réalités actuelles.
De ce fait, lorsque le Bloc communiste s’est effondré, la course au chacun pour soit et Dieu pour tous ou bien, au chacun s’assoit et Dieu le pouce a automatiquement commencé entre les nations de cette terre. Parce qu’il fallait pour les nations, trouver un autre chemin pour pouvoir toujours rester performant dans cette nouvelle lutte pour dominer ce monde en faisant vivre son intérieur convenablement.

Dans cette nouvelle course qui ouvrait ce nouveau changement du monde à partir de 1989, les nations Africaines à cause de leur jeunesse se sont retrouvées désavantagées sur tous les plans. Parce qu’elles avaient et même jusqu’aujourd’hui peu d’expérience. Car l’humanité prise ensemble est comme un enfant. A savoir que l’enfant doit apprendre pour pouvoir un jour se débrouiller dans la vie sans l’apport des parents. Et cela est également valable pour toute nation. Par ce que le petit et le grand sont ensemble et le juste milieu entre les deux est, la satisfaction éternelle par également l’alternance politique.

De ce fait, il fallait tracer une autre ligne directive pour ces jeunes nations qui n’étaient pourvue en parti en leur intérieur que par un seul parti politique unique qui regroupait toutes les tendances idéologiques et politiques en un seul. Donc, la démocratisation de ces nations par la diversification des partis politiques et la corruption sur tous les plans qui en suivirent se sont mis en place. Cela ne signifie pas que certaines nations Africaines n’étaient pas corrompues avant la chute du mur de Berlin qui a signé officiellement la chute du rideau de fer et la fin de la guerre froide.
L’exemple est que beaucoup de dirigeants Africains ont rempli en un moment donné les coffres des banques des pays occidentaux, ont fait des réalisations colossales ici et ailleurs avec l’argent du contribuable sans penser à ce dernier. Encore, une très grave erreur de stratégie.

Pour terminer cette partie, il faudrait connaitre pour ceux qui ne le savent pas encore que c’est à partir de 1990 que, la plus part des pays Africains ont pu au moins effectuer des élections multipartiques en leur sein.
Ils y en a qui ont même pu faire une conférence nationale comme par exemple le Benin actuel, le Mali, l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire et……………….. !!!

La jeunesse des pays Africains est leur défaut car, les différentes couches sociales n’arrivent pas pour le moment à se souder autour d’une identité unique, d’une mentalité unique et autre. Ce qui engendre des discordes, des mésententes, l’égoïsme et la gourmandise de certains politiciens et, des guerres de tous genres. Donc, nous nous trouvons dans un chaos dont tous les leaders ont les mêmes problèmes. Car, ils n’arrivent vraiment pas à maitriser leurs différents partis politiques et de plus, ils ne sont pas réellement informés par leur entourage. Mais, dans le chaos, l’ordre s’y trouve. Parce qu’avec le point, l’on construit et cela est une loi naturelle et universelle. A savoir, de l’étique, un grand coup de pouce, beaucoup de courages, calculs logiques et résultats, tout glisse positivement et merveilleusement comme sur de l’huile. C’est dans cette même logique que je propose à tout le monde de se concentrer sur le certificat foncier qui est notre clé à nous tous et qui, ouvrira la porte du bonheur tout en fermant celle du passé et du malheur.
En effet, le problème de terre est la base, le soubassement d’une nation et tant que ce problème n’est pas résolu, toute nation ne pourrait en aucun cas se retrouver réellement sur les bons rails. Car, la base n’est pas solide et donc le haut s’écroule toujours comme un château de carte s’il y a un jour une petite erreur stratégique d’un élément symbolique de notre ensemble!!!

l- De 1990 à aujourd’hui :

Cet intervalle qui se situe entre 1990 et l’an 2000 marque une période très décisive dans l’évolution socio-politique de la Côte d’Ivoire et cela peut également s’étendre sur le cas des autres pays Africains.

6- L’ère du Premier ministre le Docteur Alassane Ouattara sous la Présidence du premier Président de la Côte d’Ivoire qui est, Son Excellence Félix Houphouët Boigny :

Le Docteur Alassane Dramane OUATTARA est rentré dans le jeu politique et réellement comme le premier réel Premier ministre du Président Félix Houphouët Boigny.
D’après donc ce que je sais et vécu, le Docteur Alassane Dramane Ouattara a apporté des réformes dans le système en Côte d’Ivoire qui ont même portés leurs fruits. Mais il arrive que dans tout système, tout le monde n’arrive pas s’intégrer. En effet à l’époque, les idées du Docteur Alassane Ouattara étaient trop en avance sur les mentalités Africaines. A savoir qu’il fallait appliquer certaines réformes en regardant l’aspect évolutif des différentes couches sociales. Car, le pays étant jeune, il y a certains aspects des cultures démocratiques occidentales qui ne pouvaient pas s’adapter à nos mœurs et traditions. De plus, la population en ces temps là était pratiquement à plus de 50% analphabète. Ce qui compliquait encore les choses.

Dans ce cas d’espèce, je ne dis pas que les réformes du Docteur Alassane Ouattara n’étaient pas bonnes, mais j’ajoute seulement que la population Ivoirienne en cette époque n’était pas prête.

7- L’ère du Président Henri Konan Bédié :

Le Président Henri Konan Bédié est le second Président qui a gouverné la République de Côte d’Ivoire entre 1993 et 1999. Il a en effet accédé au pouvoir après l’absence du Père de la Nation Ivoirienne qui est comme écris ci-dessus, Son Excellence Félix Houphouët Boigny.
Le Président Bédié tout comme le Président Koudou Gbagbo Laurent et le Président Alassane Dramane Ouattara sont des personnes bien. Car, on ne crée rien et on ne fait que transformer. Et dans cette transformation, les relations avec l’entourage comptent et jouent un grand rôle. En effet, le Président Bédié a été mal informé et conseillé dans ces temps là. Car, l’on avait automatiquement oublié les problèmes du pays pour se concentrer sur ce mot qui est ‘’l’IVOIRITE’’. Mais les temps changent et j’espère que la prise de conscience est maintenant dans les mentalités et que les Ivoiriens comprendront enfin que, la Côte d’Ivoire est une et indivisible. Donc, en se situant dans ce conteste, le Président Henri Konan Bédié ne pouvait vraiment pas faire réellement face aux problèmes à cause du manque d’informations stratégiques réelles qu’il n’avait pas je crois !

8- L’ère du Général Président Robert Gueï :

Je ne m’attarderai pas trop sur cette période car, je trouve qu’il y a eu beaucoup de gourmandises, d’incompréhensions totales et de convoitises inutiles sans qu’aucune personne ne pense réellement à l’intérêt supérieur de la nation Ivoirienne. Je suis un témoin vivant de cette époque que j’ai vécu et combattu et même sur le terrain.
Je vous le relate parce que je suis un exemple parfait qui a vécu cette période à font et jour après jour.

9- L’actuel Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Koudou Gbagbo Laurent :

Le Président Koudou Gbagbo Laurent fait partir de ceux qu’on appelle les grands politiciens Africains. Car, il est très intelligent et il sait s’en sortir de presque toutes les situations difficiles.
Il a été l’un des seuls opposants à pouvoir vraiment tenir face à tous ces bouleversements que la Côte d’Ivoire a connu.

Le Président Koudou Gbagbo Laurent et le Père de la nation Ivoirienne étaient au fait les deux réels candidats aux élections Présidentielles de 1990 et après la chute du mur de Berlin.

Il a par ailleurs le même problème que le Président Alassane Dramane Ouattara, le Président Henri Konan Bédié, le Premier ministre Soro Guiaume et moi-même Monsieur Camara Moussa. En effet, comme je l’ai dit dans mon dossier qui se trouve à la Banque Cantonale de Zoug, nous avons-nous tous des problèmes d’informations réelles de nos différents partis politiques auxquelles nous appartenons. Et de plus il est très difficile de trouver des personnes réelles dans notre entourage sur lequel l’on peut réellement compter pour appliquer les instructions que nous donnons. C’est-à-dire qu’élaborer un programme est une chose mais, trouver des collaborateurs réels et consciencieux pour l’appliquer est vraiment très difficile. Et, je ne sais pas pourquoi et le cas de l’entreprise ‘’TERRA KLIMA SA’’ est une preuve palpable. Pourquoi le certificat foncier est bloqué ? Alors que le Président a plusieurs fois donné des instructions pour son effectuation !!! C’est ma question et la garde Présidentielle Ivoirienne est mon témoin.

10- L’objectif zéro du Docteur Alassane Dramane Ouattara et le Rassemblement des Républicains :

J’appelle par là objectif zéro, le but du RDR comme parti politique et cela est vrai pour les autres partis politiques. En effet, il n’y aura plus d’élection Présidentielle le 29 Novembre prochain en Côte d’Ivoire. Donc, tous les partis devraient trouver au fait une alternative. A savoir qu’organiser les élections municipales dont je suis candidat RDR d’avance à DIVO, dans ma région en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire a un problème et dont la solution est simple. C’est-à-dire qu’il faudrait tout verser sur la table et discuter réellement en regardant l’intérêt supérieur de la nation. A savoir qu’il ne faut pas avoir peur d’avance de la défaite.
Car, avec nos théories réalistiques, nous trouverons toujours ensemble un chemin positif pour notre cher grande nation.

m- Moi et le Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Koudou Gbagbo Laurent et son Parti Politique qui est le Front Populaire Ivoirien (FPI) :

Le Président Koudou Gbagbo Laurent est celui qu’on appelle le Bosse est l’actuel Président aux commandes en République de Côte d’Ivoire. Donc, c’est l’acteur politique et malgré nos différences de partis politiques ; est celui qui est jusqu’à preuve du contraire reconnu par l’opinion internationale comme le Président de la République de Côte d’Ivoire.
Je l’ai combattu durement avant et à l’époque et d’une manière très forte en prenant des risques inutiles. Mais, les temps ont évolués, les réalités et les visions de la ma vie ne sont plus les mêmes comme avant. A savoir que je me suis assagit avec le temps et malgré mon jeune âge.

J’aimerais qu’on sache maintenant et efficacement que mes relations avec le FPI ne datent pas d’aujourd’hui. En effet, je suis du RDR et nous étions ensemble réunis dans une coalition de parti politique qu’on appelait à l’époque le FRONT REPUBLICAIN entre 1995 et 2000, le temps du boycotte actif !!!

J’ai été également comme la plus part des jeunes de ma génération, membre du PDCI-RDA du Président Henri Konan Bédié, du FPI du Président Koudou Gbagbo Laurent avant de rejoindre le RDR du Président Alassane Dramane Ouattara.
De plus, j’ai beaucoup d’amis d’enfances, scolaires et universitaires qui font toujours parti et encore du FPI du Président Koudou Gbagbo Laurent.
Le Président Koudou Gbagbo Laurent est un visionnaire comme moi Monsieur Camara Moussa. Mais nous avons le même problème qui est le fait que nous n’avons pas réellement de bons travailleurs consciencieux autour de nous.
De même, le Président est un grand Guerrier comme moi Monsieur Camara Moussa.
Parce que c’est ce dernier qui nous a appris à lutter, à nous battre dans la vie et de ne pas reculer comme cela.

Il faudrait par ailleurs différencier la politique du business. Car je suis Ivoirien comme le Président koudou Gbagbo Laurent. Donc si j’ai un business qui est grand et même mondial, je dois obligatoirement collaborer avec ce dernier. C’est comme ça, parce que toutes les instances d’une République se doivent d’être respectées.

Maintenant, ce qu’il faut savoir est que pour aller investir en Côte d’Ivoire avec mes idées et les entités qui me font confiance, je ne peux pas aller sans traiter avec le Président de la République actuel. Car c’est ce dernier qui signe les contrats de coopération entre les nations.

De l’autre côté, j’aimerais qu’on sache encore et une fois que le business que nous sommes en train de faire est mondial. Donc, je suis petit la dedans. Ce qui signifie que je ne suis que l’architecte et le moteur dans ce système.

NB :
Le Président Koudou Gbagbo Laurent est le seul acteur Politique Ivoirien qui a aidé dans le projet ‘’Terra klima SA’’. Donc, je suis reconnaissant envers lui malgré tout.

n- Moi et le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), qui est l’une des Branches du grand parti Africain qui est le Rassemblement Démocratique Africaine :

Nous avons une ancienne histoire ensemble. En effet, le parti démocratique de la Côte d’Ivoire est en quelque sorte le père de la plus part des partis politiques aujourd’hui en Côte d’Ivoire.

De l’autre côté, mes Grands Parents tels que Feu Camara Laye Laciné d’Anyama, Feu Camara Laye Lama d’Adjamé Gare et Feu Diomandé Laye Mory de Treicheville, étaient des amis et frères de combat du Père de la Nation Ivoirienne qui est Son Excellence Feu Félix Houphouët Boigny pour, l’obtention de l’indépendance de la République de Côte d’Ivoire.
Ils étaient aussi membres fondateurs du PDCI-RDA et, le nommé Feu Laye Camara Lama a même fait la prison politique avec certains membres fondateurs du PDCI-RDA comme, Son Excellence Feu Matieu Ecra.
Mon père Feu Adama Camara était aussi un membre du PDCI-RDA et comme la plus part des anciens de ma famille également. De plus, il y a des Chefs d’Etats comme Son Excellence Feu Sékou Touré qui était le Père et Premier Président de la République actuelle de la Guinée et, également le Père de la nation Ivoirienne qui venait s’entretenir à Anyama avec le Grand père Feu Laciné Camara.

J’ai des témoins dans ma famille qui sont encore vivant et qui peuvent le prouver. A savoir, Messieurs Laciné Camara (membre d’honneur du RDR et ancien membre du bureau politique du PDCI-RDA) d’Anyaman (siège du RDR à Anyama) et de Daloa qui sont également mes oncles et ceux du Docteur Alassane Ouattara.

o- Moi et le Rassemblement des Républicains :

Je suis au RDR par conviction à cause de mes théories. Car, c’est un parti politique en parti centriste (le jonglage entre les extrémités). De ce fait, mes théories peuvent s’adapter aux différents programmes du parti et tout comme des autres partis également.

De l’autre côté, je suis au RDR depuis sa création et même avant beaucoup de personnes qui se disent aujourd’hui membre du RDR.
Je peux même affirmer que je suis le plus ancien membre su RDR-Suisse.

Je peux également affirmer que je suis le vrai stratège du RDR ici et ailleurs. Mais les différences idéologiques, de jolousie et de visions internes me créent des problèmes au sein de mon propre parti politique. Parce que l’entourage du Docteur Alassane Ouattara est pourri et aucune personne ne veut de changement réel dans le parti.
Il faudrait savoir aussi que le problème du RDR et son leader est semblable aux autres partis politiques qui se trouvent sur la scène Africaine et mondiale. Je ne comprends vraiment pas et c’est très grave.

Pour terminer cette partie, j’affirme et je réaffirme que je prends la commande en ce qui nous concerne (business) et la place de numéro deux du RDR (POLITIQUE) ici et ailleurs.
De plus, je suis déclaré d’avance comme candidat du RDR aux élections municipales prochaines dans la commune de DIVO.

C’est important et c’est comme cela. Car, il faudrait maintenant que chacun fasse réellement son travail, C’EST-À-DIRE LE DEVELOPPEMENT TOTAL DE LA REPUBLIQUE DE LA CÔTE D’IVOIRE SUR TOUS LES PLANS AVEC MES THEORIES. LA CONSTRUCTION TOTALE !!!

p- La jeunesse de la Côte d’Ivoire et la plus part des grandes nations Africaines et Subsahariennes, Sahariennes et Sud Sahariennes :

Les pays Africains et comme nous le savons sont, jeunes et avec peu d’expérience. Et en parlant de peu d’expérience, il faut voir l’aspect ensembliste de la chose humaine. Car nous faisons parti comme je l’ai écris plus haut, des moteurs de nos transformations.

Parlant par ailleurs de peu d’expérience, il faudrait également regarder le côté âge qui n’arrive pas encore à faire réellement taire les problèmes identitaires.

De la même manière, ce côté jeunesse est également l’atout de ces pays. En effet, la plus part des pays Africains sont des marchés sur tous les plans pour investir et récolter des bénéfices.
Je prends par exemple le cas de la République de la Côte d’Ivoire où il y a tout et tout est ouvert.

Le pays est ouvert depuis très longtemps et il n’a pas encore la chance à cause de l’image que les gens lui donnent à l’extérieur sans tenir compte de sa jeunesse. Car, 49 ans est moindre dans la vie d’une nation.

J’attire également l’attention de tout le monde sur le fait que l’Ambassadeur Mamadou Diarrassouba Emmenuel a déjà préparé le pays à accueillir tous les investisseurs et également tout le monde.

De plus, l’ambassade de la Côte d’Ivoire peut venir avec tous les dossiers que nous demandons en matière d’investissement pour les signer ensemble avec moi et nous tous à Lucerne ou bien à Zoug. A savoir que tout le monde peut également faire ressortir tous les dossiers nouveaux comme anciens pour les apprêter pour que l’Ambassadeur Mamadou Diarrassouba Emmenuel puisse les garantir.

J’ai néanmoins pris cette décision car c’est pour le moment la meilleure solution. En effet, compte tenu de ma situation actuelle ici et politiquement en Côte d’Ivoire, également de la jeunesse du pays, cette voie que nous avons ouvert à partir d’ici est la meilleurs et se doit d’être protégé par nous tous. A savoir que nous avons des garanties Présidentielles (le Président Koudou Gbagbo Laurent), Gouvernementales (le Premier Ministre Soro Guiaume), Diplomatiques (l’Ambassadeur Mamadou Diarrassouba Emmenuel) et politique (Moi Monsieur Camara Moussa comme numéro deux du RDR et Candidat aux élections municipales prochaines à Divo).

Mesdames, Messieurs, en ce qui nous concerne, tout est garanti, la République indépendante de la Côte d’Ivoire est prête à 100% pour accueillir tout le monde et que tout le monde se sente à l’aise. Et, l’Ambassadeur Mamadou Diarrassouba est prête également à 100% avec tout son Staff à venir également à Lucerne ou bien à Zoug avec tous les projets dont nous aurons besoin pour les garantir avec nous tous.
Après cet exercice, nous allons partir tous ensemble en Côte d’Ivoire et, revenir ici tous ensemble et en toute sécurité.

q- Moi et Divo qui est mon village en Côte d’Ivoire et ma Ville natale :

Je suis né à Divo et j’y ai fait toute mon enfance, mes études primaires et secondaires également. En effet, comme je l’ai dit dans le même dossier qui se trouve sur la table du Président de la République de Côte d’Ivoire, dans le coffre numéro 600 de la Banque Cantonale de Zoug dont, la Police de la même ville est également garante ; mes références sont encore au Lycée Moderne de Divo d’où j’ai obtenu mon BAC D en 1996.

De l’autre côté, on dit et il est écrit que la charité bien ordonnée commence par soi même. Donc, je pose ma candidature à Divo sur la Place vacante qui était occupée par Feu Boby Djépa Ernest qui était également un ami de mon Père Feu Adama Camara.

J’aimerais également signifier que ma Région qui est Divo est très riche et dans tous les domaines. A savoir qu’avec mes théories de développement total et sur tous les plans, j’aimerais réaliser avec vous des merveilles comme ceux de Molonou dans la Sous-préfecture de Tiébissou.

Divo se doit en effet d’avoir toutes les infrastructures possibles (les hôpitaux, les routes, les écoles, les marchés, les transports, les mines, l’agriculture et autres………). A savoir que j’aimerais faire de DIVO un exemple comme Yamoussoukro, comme Mama et tout comme chez le Président Bédié. C’est pourquoi ma candidature est très importante et chacun gagnera sa part claire et nette.

Pour terminer cette partie, j’aimerais encore que tout le monde sache que je suis jeune et qu’il n’est pas possible pour moi actuellement de poser une quelconque candidature aux élections Présidentielles en République de Côte d’Ivoire.
Je ne crois pas de plus que la Côte d’Ivoire soit encore prête pour mes idées qui sont à la fois rationnelles, métaphysiques, constructifs et en gros, universelles.

De plus, je ne parle pas au hasard, car les dossiers sont là et la grande police Suisse est garante.

NB :
1- Pour moi Monsieur Camara Moussa, le Maire d’une ville est à la fois un Manager et Politique à cause de ses visions futuristes pour sa commune.
Le Maire est également au mi-sommet de la base d’une nation. A savoir que les Maires sont les piliers essentiels d’une nation. C’est pourquoi, je préfère mettre le cap sur ma candidature à la fonction de Maire de la Mairie de chez moi à Divo et d’avance s’il vous plait.

2- Comme il n’y aura plus d’élections Présidentielles, je propose que l’organisation des élections municipales, après les Députations et en fin les Présidentielles. Il est mieux de construire, car on ne peut pas sauter la base pour se jeter sur le sommet.

r- Mes différentes relations avec les armées et polices ivoiriennes :

Cette relation ne date pas également d’aujourd’hui. Elle dure en effet depuis l’enfance avec mon père qui était transporteur à Divo. De plus, j’ai mes amis d’enfance, scolaires et universitaires qui se trouvent dans les corps habillées Ivoiriennes.

Je vous informe aussi que ma relation avec la garde Présidentielle est amicale. Car, ces éléments ont besoin parfois d’aide et de symbole qui, ne veut plus qu’il y ait de sang versé. C’est pourquoi, j’ai besoin du soutien total de tout le monde pour faire ce boulot qui n’est pas facile. Parce qu’il y a beaucoup de choses en jeu que l’on ne doit pas négliger.

VIII- LA CONFEDERATION HELVETIQUE :

b- Moi et la Suisse :

Notre relation dure depuis sept années ici en Suisse. En effet, depuis la Côte d’Ivoire, j’ai entretenu des relations avec la Suisse.
Je devais même venir à l’Université de Genève après mon DEUG II en Mathématiques et Physiques à l’Université de Cocody-Abidjan (peut être qu’une photocopie de mon ancien passe port se trouve encore dans les archives de plus de huit années en arrière de l’instance de l’immatriculation de la dite Université).
Je devais également venir à l’Université de Paris 12 dont, j’avais réussit la préinscription il y a au moins huit années en arrière.

J’aimerais aussi que l’on sache que j’ai eut comme thème en Histoire durant mon test d’entré à l’Université de Lausanne, l’histoire de la Suisse. A savoir que je suis lié à cette nation depuis très longtemps. C’est pourquoi personne ne doit s’étonné si je dis qu’ils sont mes parents. Et que tout le monde accepte s’il vous cela car, la Suisse m’a tout donné, une Police, une Armée et autre. Donc, je me dois d’être reconnaissant et dans la vie, il faut être reconnaissant.

Pour terminer cette petite partie, j’aimerais vous signifier que je n’ai pas de problèmes avec les Suisses car, la population m’a accepté ici depuis très longtemps. En effet mon problème se trouve avec l’office de l’immigration à Berne (quelques personnes seulement et c’est politique depuis très longtemps) qui a été mal informé par les membres malveillants du RDR-Suisse. Au fait, ces gens du RDR-Suisse ne sont qu’en parti que de grands menteurs qui travaillent contre la sécurité de la Suisse et de l’Afrique.

5- Moi et Lucerne :

Je suis arrivé à Lucerne le 23 Août 2002 comme réfugié politique d’origine Ivoirienne.
Ma relation avec Lucerne est très solide et presque tout le monde me connaît la bas.

J’ai également travaillé à Lucerne durant presque sept années au Strandbad Lido AG et également à Bahnhof Restauration à la Gare de Lucerne.

J’aimerais encore vous informer que le Maire de Lucerne et également sa police m’ont apporté tout le respect. Mais, ce sont les mensonges des membres du RDR-Suisse qui ont faillit tout gâcher.

Par exemple, des personnes sont même allé écrire sur mes dossiers au sein de cette Mairie le cigle ‘’SOA (société omnisport de l’Armée Ivoirienne)’’ par pur jalousie et la soif de destruction. A savoir qu’on détruit tout et on se regarde après !!!
Il y a en même qui sont allé dire aux autorités Lucernoises et au peuple que je suis malade.
C’est grave et heureusement que tout le monde commence maintenant à comprendre et connaître la vérité ici et ailleurs.

6- Moi, l’entreprise Suisse Acontra et l’équipe de Foot Ball de la ville de Lucerne (FCL) :

d- Moi et les Stars du Foot Ball en Côte o d’Ivoire :

Mon équipe de Foot Ball en République de Côte d’Ivoire et à Abidjan s’appelle FC MOSES.

Elle n’est pas encore parfaitement enregistrée au ministère de la jeunesse et des sports en Côte d’Ivoire. En effet comme situé plus haut, au moment où je m’apprêtais à le faire, des personnes ont encore mal informé mes employeurs (Acontra AG) pour tout détruire et me mettre les battons dans les roues pour ne pas que j’avance dans le bon sens.

J’informe cependant tout le monde que l’équipe existe belle et bien avec des garanties Présidentielles, Gouvernementales, bancaires et diplomatiques ici en Suisse et en Côte d’Ivoire.

Tous les Dossiers se trouvent également au près de la Direction de cette même équipe. Et, je suis dans l’attente positive de leur réponse. Car, j’aimerais trouver encore dans ce cas d’espèce, un arrangement pour quoi tout le monde sorte grandi la dedans. Parce qu’il s’agit de la vie et de l’avenir de jeunes joueurs que je dois protéger!!! On ne peut pas et il n’est pas bien de les laisser comme cela tomber, ce n’est pas éthiquement bien et bon!!!

e- Moi et l’Entreprise Suisse Acontra AG :

Entre moi et l’entreprise ‘’Terra klima SA’’, il y a une longue histoire. En effet, tout le monde peut consulter le dossier de l’entreprise ‘’Terra klima SA’’ où, j’ai tout expliqué avec des preuves à la puis.

De ce qui concerne les joueurs de Foot Ball, la commande a été passée par Messieurs Albert Weber et Günter Weber cette année.

Je me suis exécuté et j’ai pu honorer les commandes. Mais, il est encore arrivé que nous ne nous sommes pas compris. En effet, je ne voulais pas une concurrence entre nations, à savoir entre Deutschland et Schweiz. De ce fait, il y a eu encore une incompréhension totale sur tous les plans. Et Messieurs Albert Weber et Günter Weber m’ont retourné tous les 16 Dossiers au complet via la Poste et à mon adresse de Lucerne qui est : Monsieur Camara Moussa, Zihlmattweg 15, CH-6005 Lucerne.

En ce qui concerne cette affaire-ci, j’ai décidé de garder les dossiers et de les proposer ailleurs. Car Messieurs Albert Weber et Günter Weber ne pouvaient comprendre mon attitude et ma situation difficile et incompréhensible en ces temps-ci, à cause du chaos qui régnait autour de nous tous.

J’aimerais cependant que tout le monde sache que Messieurs Albert Weber et Günter Weber restent mes amis et qu’ils pourront toujours passer des commandes que je me ferrai plaisir d’honorer.
Je suis également reconnaissant envers eux pour les services rendus.

f- Moi et l’équipe de Foot Ball de Lucerne (FCL) :

Je vis à Lucerne et à Zoug. Donc s’il fallait trouver une alternative pour mon équipe de Foot Ball, il fallait que je fasse l’offre aux personnes qui me connaissent. Car, il s’agit de la vie et de l’avenir des jeunes joueurs talentueux dont on ne peut pas détruire la vie.

Dans ce souci, j’ai envoyé les 16 dossiers au complet à FC Lucerne pour demander de l’aide.
Et je suis toujours dans l’attente de leur réponse. Parce que ce dossier est grand et lourd, donc, FC Lucerne pourrait par exemple si elle le voulait bien, le partager avec FC Zoug (ce n’est qu’une proposition parmi tant d’autres).

Ces dossiers de Foot Balleurs sont clairs et nettes avec des garanties que je vous ai relaté plus haut. Ce qui signifie que ce marché est ouvert et c’est FC Lucerne qui a la priorité.

7- Moi et Zoug :

Me relation avec le Canton de Zoug date d’également plus de sept ans. Je ne dirai pas pour quoi, car je ne mêle jamais ma famille dans mes affaires politiques.

Sachez en outre que c’est la Banque Cantonale de Zoug qui abrite la base virtuelle de notre Business Mondial dans ces coffres. Par ailleurs, ma future femme Petra Iten vient du Canton de Zoug.
N’oublions pas également que la Police et l’Armée m’ont respecté là aussi.

b- Moi et l’Office de l’Immigration en Suisse (Amt für Migration) :
L’histoire date depuis mon entrée ici en Suisse le 15 Août 2002.

1- Ma demande d’Asile

Je vous informe officiellement et solennellement que je suis rentré ici en Suisse en Avion et sous un autre nom. Et également avec tous mes documents en bonne et du forme.

Le problème des voyages précipités est que lorsqu’on arrive dans le pays hôte, l’on est nouveau et c’était la première fois que j’atterrissais en Europe, l’on est désemparé par le changement brusque et brutal. En effet, mon histoire d’asile et tout ce que j’ai écris sont vrai.
J’ai également des témoins ici et partout sur cette planète qui peuvent le confirmer.

De l’autre côté, presque tout le monde me connaît et connais mon histoire et tout ce qui me concerne. C’est pourquoi je suis en fin heureux pour cela. Parce qu’il est mieux de me connaître, de connaître mon histoire et comme cela, l’on sait réellement à qui l’on a affaire.

2- Ma demande de Révision :

Ma demande de révision d’asile n’est pas seulement calquée sur l’entreprise Suisse ‘’Terra klima SA’’. Elle est en effet l’une des causes. Car, je suis un Politicien et mes Business ne vont pas sans la Politique.

De deux, mon passé est grand à cause de ce que j’ai fait dans le temps et joue un rôle primordial dans la Politique et dans le Business.

Je vous informe encore et avec les Témoins que c’est le RDR-Suisse qui m’a torpillé auprès de l’office de l’immigration à Berne. C’est pourquoi, j’ai mis ce qui s’est passé dans l’incompréhension totale sur tous les plans. En effet, le RDR-Suisse avec son Délégué ou bien soi disant Secrétaire en tête n’a pas pu différencier la Politique des affaires à cause de leur manque d’expérience en la chose politique. Ils voulaient faire un plaisir au Docteur Alassane Ouattara en me volant mon projet et mes stratégies pour les mettre dans la politique et dans la campagne Présidentielle en Côte d’Ivoire.

J’aimerais pour ce fait que tout le monde sache que je ne suis pas mauvais mais, je ne permettrai plus jamais à aucune autre personne ou bien politiciens ici et ailleurs de me mettre encore les battons dans les roues. Parce que ce que je fais avec nous tous ensemble, est Humanitaire et Economique avec mes théories réalistiques.

J’informe tout le monde néanmoins, que mon propre parti politique qui est le RDR n’a même pas levé un doigt pour m’aider. Mais, il m’a quand même avec la complicité de certaines personnes ici en Suisse, volé mes projets, les résultats et fruits de mes travaux, mes stratégies pour aller les mettre dans la politique et dans la campagne Présidentielle en Côte d’Ivoire sans rien me dire. C’est grave et je vous préviens que le Docteur Alassane Ouattara n’a même pas été averti officiellement et ni informé que, cela venait directement de moi Monsieur Camara Moussa!!!

8- Ma Situation Actuelle :

Ma situation actuelle n’est pas assez bien car, tout est mélangé. De plus, je dois mettre de l’ordre dans beaucoup de choses autour de moi et surtout, me débarrasser de certains collaborateurs qui me gâchent la vie. Car dans le désordre, l’ordre s’y trouve.

Il m’est également très difficile maintenant de décider quoique ce soit en ce qui me concerne. Car je n’ai pas pour le moment de passe port et le passe port biométrique se fait en Côte d’Ivoire. Donc, j’aimerais avoir vraiment les moyens car c’est très important.

NB :
1- Les membres du RDR-Suisse ne me connaissent pas réellement. Car, c’est ici que nous nous sommes connus et de plus, ils n’ont que de vagues informations sur ma personnes, sur mon passé et sur ce que je fais actuellement.
2- Je ne connais qu’un seul membre parmi eux tous qui était politiquement actif en Côte d’Ivoire. Ce qui signifie que tout ce groupuscule ne regorge que de sales menteurs, de grands jaloux qui sont contre la réussite d’autrui et inexpérimentés politiquement.
3- Le RDR-Suisse a en plus donné en collaboration avec certaines personnes ici en Suisse, une entreprise de Riz à Gagnoa qui est en mon nom. Pourquoi ? Comment ? Je ne sais pas. De plus, je ne comprends pas pourquoi c’est ma demande de révision d’asile qui se trouve comme programme de mon parti qui est le RDR dans la campagne Présidentielle en Côte d’Ivoire sans mon avis, ma permission et mon consentement.
4- Je rappelle qu’une demande d’asile reste confidentielle !!! Car, il s’agit de la sécurité et de la vie de la personne qui est concernée.

C- Moi et certains Collaborateurs ici et ailleurs :

Cette partie est très importante. C’est pourquoi j’aimerais qu’elle soit prise avec attention pour ne pas encore commettre de négligences et d confusions sur ma personne.

6- Monsieur Ali Bakayoko Hilaire :

Monsieur Ali Bakayoko Hilaire n’est que mon ami et nous traitons des Business parfois ensemble.
J’ai connu Monsieur Ali Bakayoko Hilaire ici en Suisse et à Lucerne par l’intermédiaire de mon ami Abou Koné qui se trouve à Basel.

J’ai également traité beaucoup de Business avec ce Monsieur que j’ai été obligé d’arrêter pour faute de moyens insuffisants.
Monsieur Ali Bakayoko Hilaire ne travaille que pour moi et je le garde pour sa propre sécurité. Parce qu’il a mis sa tête dans quelque chose dans mon dos sans me le dire et qui est très dangereuse. Peut être qu’il croyait bien faire, je ne sais pas.

J’aimerais aussi qu’on sache que Monsieur Ali Bakayoko Hilaire est et reste mon ami. Car, il m’a beaucoup aidé et rendu beaucoup de services.
Nous avons de plus traversé beaucoup de choses ensemble ici en Suisse. Et c’est moi Monsieur Camara Moussa, qui l’a fait rentrer en politique et au RDR ici en Suisse.
Je suis et serai toujours reconnaissant envers lui et sa famille.

7- Moi et Monsieur Sako Alama :

Monsieur Sako Alama est l’ami d’enfance de Monsieur Ali Bakayoko Hilaire.
Je ne connais pas personnellement Monsieur Sako Alama. Car, je ne l’ai jamais vu et je n’ai que son curriculum vitae et ses photos pour son dossier dans ‘’Terra klima SA_CI’’.

Monsieur Sako Alama était à la réunion de Tiébissou avec Messieurs Konan Innocent Patrice, Ali Bakayoko Hilaire, Madame Susanna Portmann Bakayoko et les trois Rois du Canton et de la Région de Tiébissou.

Je garde également Monsieur Sako Alama par devoir de reconnaissance en ce qui nous concerne.

8- Moi et Monsieur Konan Innocent Patrice :

Monsieur Konan Innocent Patrice était très bien au départ et lorsque nous avons commencer à travailler ensemble en 2006. Mais il s’est laissé emporter par sa gourmandise et les mensonges que les autres lui ont dits.
Monsieur Konan Innocent Patrice ne travaille que pour moi dans cette histoire. Mais, il doit maintenant tenir compte de la sécurité des paysans qui ont vraiment besoin des projets d’investissement pour bien vivre.
Je le garde également par souci de reconnaissance !

9- Moi et l’Entreprise Suisse ‘’Terra Klima SA’’ :

L’entreprise Suisse ‘’Terra klima SA’’ n’est en ce qui nous concerne qu’une porte d’entrée légale sur ce continent. En effet, vous pouvez et toujours consulter son dossier que la plus des personnes connaissent déjà.
Le projet de l’entreprise ‘’Terra klima SA’’ en Côte d’Ivoire est humanitaire et économique et c’est une alliance entre les peuples.

10- Le Certificat Foncier :

Le certificat foncier a été décrit dans le même dossier de l’entreprise ‘’Terra klima SA’’, dans le Business plan et dans ma demande de révision d’asile. C’est la cause réelle de la guerre civile en Côte d’Ivoire.

IX- Moi et l’Allemagne :

Je parle ici de l’Allemagne car, j’ai beaucoup d’amis d’origine Allemande ou bien Allemand ici en Suisse.
J’ai également travaillé avec les Allemands à Bahnohf Restauration Lucerne et également au Strandbad Lido AG Lucerne.
Par exemple, mon ami Kristian Lau qui est très intéressé et actif dans le Business est un témoin privilégié de la chose qui nous concerne.

NB :

Ce que j’ai situé dans cette partie est valable pour toutes les autre nationalités et couches sociales. En effet, je suis quelqu’un de normalement ouvert et simple. Mais, les évènements récents m’ont rendu un peu retissant à cause et surtout des personnes qui ont faillit détruire ce Business par la jalousie, leur manque d’expérience et par le plaisir de la dominance d’autrui.
Toutes les nationalités sont les bienvenues dans ce Business mais, que tout le soit net avec moi. Et de plus, tout le monde peut compter sur moi et je dois compter également sur tout le monde.

c- Messieurs Albert Weber et Günter Weber :

J’ai expliqué à plusieurs reprise en long et en large dans le dossier de l’entreprise ‘’Terra klima SA’’.
De même que Monsieur Günter Weber est le propriétaire légal de cette entreprise. A savoir qu’il a payé spécialement pour nous, la somme de un Millions de Francs Suisse qui ont été transformé en actions. Donc, il n’est pas aisé et normal de négliger cette partie. Parce que cette entreprise est le fruit de ses labeurs.

J’aimerais qu’on sache que Monsieur Günter Weber a également dépensé de l’argent dans cette histoire. En effet, Monsieur Konan Innocent Patrice a déjà reçu cinq mille francs Suisse de ‘’Terra klima SA’’.

De plus, moi, j’ai également dépensé de l’argent et même beaucoup d’argent dans cette affaire. C’est-à-dire qu’il n’est pas vraiment bien de laisser tomber ces enfants, ces femmes, ces vieilles personnes et les populations de cette région de Tiébisou.

d- Le Business:

Le business ‘’Terra klima SA’’ est énorme. Car Messieurs Günter Weber et Albert Weber ont et cherchent encore des marchés pour nous et la Côte d’Ivoire.
Sachez en outre que c’est une longue histoire entre nous. En effet, nous en avons parlé à plusieurs reprises et nous n’attendons que le certificat foncier.
Pour terminer en fin, je vous informe que nous aurons également besoin d’une place au Port d’Abidjan ou de San-Pedro pour pouvoir faire notre commerce import-export.

X- LE BUSINESS MONDIAL:

e- En Suisse:

Je vis ici en Suisse et la Suisse a été informée officiellement et légalement. Les données se trouvent dans le dossier ‘’Terra klima SA’’.
J’ai également informé les autorités Suisses et en Particulier le Conseil Fédéral de la Confédération.

De l’autre côté, il faudrait que tout le monde comprenne mon attitude cet été. En effet, lorsque je travaillais à Bahnhof Restauration à la Gare de Lucerne cet été, les grands de ce monde qui sont intéressés d’une manière ou d’une autre sont venus me voir.

Ils sont venus voir au fait à qui ils auraient affaire, car toutes ces personnes sont de grands gérants d’entreprises Suisses ou étrangères qui voulaient partir avec moi en Côte d’Ivoire pour rencontrer le Président Koudou Gbagbo Laurent pour signer les contrats.

De ce fait, à cause de la négligence de certaines personnes, on ne m’a pas prévenu à temps. De même, toutes les personnes qui ont laissé leur dossier en mon nom Camara Moussa, Zihlmattweg 15, CH-6005 Lucerne dans les différents lieux dont j’ai fait les publicités me font confiance. Heureusement que tout a été contrôlé par la police de Lucerne.

Pour résumer cette courte partie, je ne pouvais pas aller en Côte d’Ivoire cet été dans ce chaos politique avec les personnes qui me font confiance, les dossiers et l’argent que le police, le canton de Lucerne, la Suisse et mes amis ont récolté pour nous tous pour que nous tous puissions gagner (l’ordre dans ce chaos n’est que le certificat foncier de Molonou qui est la cause réelle de la Guerre civile en Côte d’Ivoire). C’est pour quoi, j’ai décidé, qu’il est mieux de transformer ces dossiers et argents en entreprises dont les filiales seront créées en Côte d’Ivoire. Ce qui arrangerait tout le monde, à savoir, beaucoup de travail et d’argent ici et également ailleurs.

f- En Afrique

Le projet de l’entreprise ‘’Terra klima SA’’ est Mondialement connu et il y a eu beaucoup de personnes qui ont aidé. C’est pourquoi je me dois d’être reconnaissant.
De même, le changement a déjà commencé en Afrique et en Suisse il y a très longtemps. Mais le continent Africain n’avait jamais eut encore d’opportunité réelle pour pouvoir se développer.

De plus, le continent Africaine est depuis très longtemps prêt à accueillir tout le monde et que, tout le monde se sente à l’aise et comme chez soi à la maison. Car il est la source et la source veillera sur le reste.

De la même manière, nous avons maintenant des théories réalistiques avec moi.
Ce qui est donc équivaut au faite que ce continent en lui donnant des moyens réels et réalistqiues avec nos théories, il pourrait se développer et tout le monde gagnera sa part.

Dans la vie et sur le corps humains, l’égalité entre les éléments d’un même ensemble est très difficile à prouver. Par exemple, les cinq doigts de nos mains n’ont pas la même longueur. Ce qui signifie donc que nous devons apprendre à réellement responsabiliser nos travailleurs et en retour que ces derniers soient consciencieux dans leur exercice. Car, nos vies et activités communes dépendent du résultat.

NB :
J’ai déjà donné toutes les preuves que le continent Africain était déjà prêt à accueillir tout le monde par l’envoie des Email Diplomatiques.

g- Ailleurs:

La même chose qu’en Afrique est en effet valable ailleurs. Car, nous sommes dans un système et tout système se doit d’être équilibré.
Je prie également tout le monde dans cet exercice de bien vouloir prendre en compte le côté vis-versa.

h- Le marché Mondial du Carbonne :

Ce marché est au fait l’un ceux qui me et que je convoite depuis très longtemps. Mais il est arrive que mes problèmes avec l’office de l’immigration à Berne m’ont détruit tous mes programmes, jouer avec les vies humaines.
J’ai en effet été invité à plusieurs reprises par des amis à des conférences en Allemande, aux USA et au Canada sur le climat et l’environnement.
Je ne pouvais pas honorer ces invitations parce que, l’office de l’immigration de la Suisse à Berne allait d’une manière ou d’une autre refuser. Car c’est toujours comme cela, la destruction.
Au fait, ce marché existe toujours, j’attends de terminer mes consultations et je vais recontacter les responsables en Allemagne, aux USA et au Canada.

NB :
Les deux Présidents, à savoir, Helvétique et Ivoirien ont déjà été informés de ce marché du carbone.

XI- CONCLUSION:

Mesdames, Messieurs, à travers ce petit exposée, je viens de montrer et d’expliquer au mieux le Business qui est mondial et qui nous lie. De même, j’ai expliqué également ma situation avant en Côte d’Ivoire et après ici en Suisse. Tout le monde connaît maintenant la vérité qui s’est éclairci avec le temps.

J’ai aussi montré que tous les dossiers, informations, entités, entreprise et personnes impliqués dans cette affaire existent, on peut les voire et les toucher.
De l’autre côté, j’ai expliqué que tous les dossiers impliqués dans ce Business étaient garantis par celles que vous connaissez déjà. A savoir que tout ce qui me touche et touche également se dossier est un marché juteux.

De même, j’ai expliqué en début, qu’il était mieux de transformer les dettes des pays en voit de développement en investissement avec nos théories réalistiques qui ferrait profiter tout les monde. Car, ces pays ne pourront jamais terminés de rembourser ces dernières.

Maintenant, il faudrait savoir que je ne suis qu’un constructeur, et cette politique est en effet nouvelle en Afrique et ailleurs.
Je propose donc que nous pensions nous tous au peuple en créant du travail pour tout le monde. En effet, le continent Africain est grand, les acteurs ici et ailleurs sont prêts pour nous accueillir en paix et en ami. A savoir en réalité que la solution ultime pour ce continent est la création d’emplois par le biais d’investissement claires et nettes dans du solide et du virtuel.

J’invite à cet effet, cependant, solennellement et officiellement tout le monde à se mettre sous notre parapluie atomique qui n’est pas humain. A savoir que tout le monde est invité dans ce Business, mais, que cette fois-ci, tout soit fait dans l’ordre et que ma part soit et s’il vous plait clair et nette. Par ce que j’ai des travailleurs ici et ailleurs et, de la famille également ici et ailleurs que je dois mettre à l’aise et convenablement.

J’invite en gros tout le monde, toutes les entreprises, toutes les entités dans ce business.
Nous pouvons par exemple tout déposer à la Mairie de la ville de Lucerne pour que nous puissions les signer ensemble avec moi, nous tous et l’ambassadeur Mamadou Diarrassouba Emmenuel.

J’aimerais pour terminer cet exposée, remercier encore tout le monde, je souhaite à toutes et à tous une bonne arrivée dans le Business du ‘’Mittel Punkt’’ réalistique. En effet, je ne rêve pas parce que ça ne va pas vraiment à cause de ce que vous savez tous!!!

Mesdames, Messieurs, dans l’attente d’une suite favorable, je vous prie de croire à l’expression de mes considérations et respects réels les meilleurs.

NB :

1- Les pages jaunes du Canton de Lucerne et de Zoug qui se trouvent avec l’Ambassade de la République de Côte d’Ivoire sont le côté information réelle. En effet, le côté virtuel peut être vu sur http://www.local.ch.
2- Toutes informations et entreprises se trouvant dans ces pages jaunes sont prioritaires sur le marché Ivoirien. A savoir, les bases ici et les filiales ailleurs.
3- J’invite tout le monde a également continué à faire des publicités, à encore chercher des marchés et les déposer à la Mairie de la ville de Lucerne pour une question de garantis.

4- Pour signer en fin les traités de coopérations totales, ce sont les deux Président qui décideront de leur lieu de rencontre. A savoir, Hanz-Rudolf Merz de la Confédération Suisse et Koudou Gbagbo Laurent de la République de Côte d ?ivoire.
5- Je déclare en ce qui nous concerne, tous les marchés ouverts et tout le monde est invité. Mais s’il vous plait, que personne n’oublie que moi aussi j’ai besoin d’aide par rapport à ce que vous savez déjà.
6- Je suis prêt en ce qui me concerne et j’aimerais avoir les moyens le plus tôt possible. Car c’est un combat qu’il faudrait gagner. A savoir, aller avec intelligences, calculs logiques avec stratégies réelles et réalistiques pour aller au delà de certaines limites qu’on pense infranchissables pour fournir des résultats concrets.
7- Tout le monde peut compter sur moi dans cette aventure et je dois également pouvoir compter sur tout le monde.
8- Nous allons réaliser des merveilles ensemble et avec grandes intelligences, que l’humanité ne s’est jamais réalisée capable.
9- Je suis un être humain, j’ai mes qualités et mes défauts. Ce qui signifie que j’ai aussi commit des erreurs stratégiques.

Fait à Zoug le Lundi, 12 Novembre 2009.

Fraternellement, Amicalement et cordialement

Le rédacteur pour le Business :

Monsieur Camara Moussa.

About these ads

0 Responses to “Support philosophique, politico-diplomatique et économique du 12 Novembre 2009 à Zoug”



  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: